Une création récompensée

Lancée en 2015 par Leicht, la plateforme Global Kitchen Design Award distingue les meilleures créations des revendeurs de la marque dans le monde. Cocorico, le magasin Artek situé à Aix-en-Provence (13) a obtenu la deuxième place du concours. Les experts ont souligné l’harmonie des lignes, la répartition intelligente des espaces ainsi que le cachet du concept.

Photo1.jpg
Ce projet du magasin Artek d’Aix-en-Provence est conçu avec des meubles Leicht.

Photo2.jpg
Antoine Marchand et l’équipe du magasin Artek avec le trophée récompensant la seconde place des Global Kitchen Design Award organisé par Leicht.

Photo3.jpg
La fenêtre est encadrée au millimètre près.

La problématique :

L’extension dans laquelle est implantée la cuisine laisse peu de marge. Des baies vitrées, un puits de lumière, un escalier à dissimuler… Bref, il reste un linéaire à exploiter au maximum et une belle surface au sol pour poser un îlot. Après, tout le savoir faire du cuisiniste fait la différence. Antoine Marchand, propriétaire du magasin Artek d’Aix-en-Provence livre un projet de haut vol dans sa maîtrise du jeu de ligne et la finesse du tracé des meubles blanc brillant. Avec Leicht, il a pu s’en donner à coeur joie.

La réponse :

Exploitation maximale pour effacement total. De haut en bas, de droite à gauche et autour de la fenêtre, pas un centimètre carré du linéaire n’est oublié. C’est d’ailleurs toute la force et l’impact de cette conception. Au fond, une série de façades de grande hauteur suppose la présence de nombreuses armoires. En réalité, un leurre car derrière elles se trouve le mur d’habillage de l’escalier extérieur de la villa. Le jeu de ligne parfait est la signature du projet et l’élément qui a su convaincre le jury des Global Kitchen Design Award. De son côté, l’îlot affiche des façades mates en finition gris lave issues du modèle Bondi du fabricant allemand. Un contraste rigoureusement efficace par rapport au blanc brillant. Soin du détail, agencement architectural et légèreté du graphisme, ce projet mérite amplement sa récompense.

Le budget :

Haut de gamme, cette cuisine regroupe des éléments standards et du sur-mesure. Au total, le budget avoisine 40.000 € dont 26.000 € de meubles et 7.000 € d’électroménager. On remarque le groupe filtrant Novy à moteur déporté et le plan de travail en quartz du plan snack de l’îlot.

Photo4.jpg
Les meubles fusionnent littéralement avec les murs.

Photo5.jpg
Pureté et minimalisme caractérisent le linéaire.

Plan.jpg
Le plan technique fait apparaitre la cage de l’escalier extérieur. Dans la cuisine, elle est devenue totalement invisible grâce à l’intégration de façades type armoires.

Photo6.jpg
Le point de vue sur le jardin aixois donne envie.

Photo7.jpg
Au fond à gauche, on distingue des parements muraux en bois qui font office de transition avec le living.

Haut