"Graphique"

Direction la région lilloise pour découvrir une cuisine CHARLES REMA réalisée par le réputé magasin Barbry situé à Fleurbaix (62). Une implantation où chaque détail compte, comme l’illustre la structure surplombant l’îlot.

Photo-1-ouverture.jpg

 La cuisine s’invite parfaitement dans l’ambiance générale tout en apportant sa touche de modernité.

Photo-2.jpg

Le linéaire a été étudié pour encadrer le mur armoire d’une structure très réussie, fruit du savoir-faire du magasin Barbry.

Photo-5.jpg 

Magnifique, la crédence a été réalisée avec un imprimeur local.

La problématique :

Une maison de maître métamorphosée. Pour sa profonde rénovation, la belle demeure bourgeoise a été confiée à un architecte. Mais, pour l’espace cuisine, c’est avec le magasin Barbry et le concepteur Franck Hamaïde que les propriétaires ont souhaité travailler. En étroite collaboration avec le maître d’oeuvre, ce dernier a pu intervenir et faire des propositions pertinentes en répondant aux attentes de ses clients. Le fruit d’une découverte poussée du mode de vie et ses habitudes quotidiennes.

La réponse :

Désormais ouverte sur le séjour, la nouvelle cuisine conservait pourtant une porte d’accès depuis le hall d’entrée. Inutile, elle a donc disparue dans le projet du concepteur pour permettre l’intégration des armoires et de la structure les encadrant. Très graphique, cet agencement donne du rythme à la composition tout en offrant des plages de pose astucieuses pour apporter des notes décoratives. Détail intéressant, le lave-vaisselle prend de la hauteur pour se glisser sous le four de 45 cm et créer ainsi une ligne horizontale parfaite avec le bandeau. Une alternative à retenir pour éviter l’ajout d’un tiroir chauffant.

Mais la véritable signature de cette création est son faux plafond. Aérien et sculptural, il recoit un groupe Novy connecté à la table induction grâce à la fonction One Touch du fabricant belge. Sublimé par l’éclairage, il délimite l’espace cuisine tout prodiguant un style résolument design à l’ensemble.

Enfin, comment ne pas parler de la crédence. Réalisée avec un imprimeur local, elle occupe une grande surface murale pour se transformer en tableau géant. Superbe.

Le budget :

Conçue à partir du modèle sans poignée du fabricant français Charles Réma, cette implantation affiche des façades en finition Basalt très tendances. Pour l’ensemble des meubles, les propriétaires ont déboursé 12.300 € HT. L’équipement électroménager inclut des produits Siemens pour les fours et le lave-vaisselle, de Novy pour la table induction et la hotte et de Liebherr pour la cave à vin : le total atteint 8.300 € HT. Reste le plan de travail en quartz finition Belgian Blue (6.000 € HT), le point d’eau (640 € HT) et les accessoires (488 € HT). Avec la pose, l’investissement représente 38.000 € TTC. 

Photo-4.jpg

Intéressant, le lave-vaisselle est positionné à mi-hauteur pour dessiner une ligne horizontale parfaite avec les fours.

Photo-3.jpg
L’îlot central s’étale sur quatre mètres. Il s’avère idéal pour partager les repas en famille ou préparer les grands festins.

Photo-6.jpg
Le faux plafond est la signature graphique de ce projet.

Photo-7.jpg
La suppression de l’ancienne porte d’accès a permis l’intégration de niches ouvertes très "déco".

Photo-8.jpg
Une maison digne des plus beaux magazines d’architecture d’intérieur.

Plan.jpg
Un plan technique aussi soigné que sa réalisation.

Portrait.jpg

 

 

Haut